« Une Sourde au Gallaudet College » écrit en 1979

Un jour, Mervin GARRETSON, un des directeurs du GALLAUDET, nous invita dans son bureau pour que nous puissions nous faire une idée des responsabilités d’un « CADRE SUPERIEUR SOURD ». Un couloir se situant dans le bâtiment administratif et nous nous arrêtons devant la porte 218.

Assise devant son bureau, la secrétaire nous demanda d’attendre et alla s’enquérir si Monsieur GARRETSON était libre pour nous recevoir. Un moment passa, et puis, nous nous sommes retrouvés dans une pièce agréable. De l’autre côté d’un bureau imposant, un homme s’est levé, les yeux souriants derrière de grosses lunettes. Mervin GARRETSON est directeur des Services d’Instruction de M.S.S.D. (Model Secondary School for the Deaf) et est âgé d’une cinquantaine d’années.

Ex-président de l’Association Nationale des Sourds des U.S.A. (« Nous changeons de président tous les deux ans, pour donner à des sourds l’opportunité d’être présidents »), et ex-professeur de Mathématiques, Mervin GARRETSON se définit comme un sourd profond. « Je ne parle pas très bien, m’avoua-t-il, mais ma femme qui est demi-sourde parle mieux que moi. Elle est, d ‘ailleurs, professeur au GALLAUDET. »

Mervin GARRETSON se révéla vite comme un intellectuel, car au cours d’un dîner où j’étais sa voisine, il me parla d’auteurs français en commençant par Molière, pour finir avec Françoise Sagan, non sans avoir fait allusion à Baudelaire et à ses « Fleurs du mal », à Saint-Exupéry pour son « Vol de nuit » et son « Petit prince ».

Nos conversations eurent toujours lieu en langue des signes, et nous pûmes bien des fois discuter philosophie, sans être gênés par notre différence de nationalité. La langue des signes nous réunissait …

A son travail, Mervin GARRETSON se comporte comme n’importe quel directeur, et il est difficile de situer dans son attitude qu’il est sourd. Il a des responsabilités importantes et très intéressantes, car elles visent à la promotion des sourds dans leurs études, à l’utilisation de nouveaux médias. Les responsables des différentes équipes de M.S.S.D. sont formés dans ce but.

Il nous a parlé du Docteur Harvey CORSON, âgé de 35 ans, né sourd de parents sourds, un de ses anciens élèves, aujourd’hui Directeur d’une école de 700 sourds à BATONROUGE, dans la Louisiane. Oui, avec sourds, tout peut être possible ; le sourd adulte n’est pas différent des autres adultes.

Un moment après, nous sortons de son bureau et visitons avec lui la section d’informatique. Le responsable, un ancien élève de Mervin GARRETSON, nous accueille en souriant et nous fait visiter les bureaux et les ordinateurs.

Avant de quitter Mervin GARRETSON, nous apprenons qu’il sera délégué, en 1979, au Congrès Mondial des Sourds à VARNA en Bulgarie et que GALLAUDET envoie toujours deux délégués sourds aux congrès mondiaux.

Les délégués recueillent les travaux des différents pays en ce qui concerne l’éducation des sourds, développent les idées, apportent à leur tour des suggestions, fruits de l’expérience américaine. Qui pourrait mieux que des sourds ressentir aussi profondément la valeur des projets nouveaux en ce qui concerne l’éducation des enfants sourds.