Explications sur la couverture de mon livre

Arnaud Balard : Pour dessiner la couverture, je me suis bien sûr inspiré de ton titre qui est « des mains et des lèvres ».

Préface de surdiste

Le titre  « Des mains et des lèvres «  a guidé mon projet global. C’est sur lui que toute la composition repose. Quelques clins d’oeil rappellent des œuvres que j’ai déjà dessinées, comme le « cri sourd », ou le pissenlit surdiste ou, bien sûr, le drapeau à travers ses 3 couleurs.

Je travaille toujours selon deux lignes directrices principales.
Ce sont mes « signatures » artistiques, qui font que l’on reconnait ma manière de créer et de penser depuis 20 ans.

  • les 4 éléments (eau, air, feu, terre)
  • la dualité

AIR: Toutes ces bouches font partie de notre univers, elles sont pour la plupart d’entre nous, notre univers depuis l’enfance, car nous sommes plus de 90% à naitre avec des parents entendants, il est donc évident que nous sommes suspendus à leur souffle pour exister. Elles sont l’air dont nous avons besoin pour grandir. Elles sont aussi plus tard, celles auxquelles nous sommes confrontées quotidiennement. Nous ne pouvons pas les éviter, nous vivons dans un monde qui entend et qui parle.

EAU: Présente sous les couleurs bleu foncée et bleu turquoise, et surtout par le mouvement du dessin.

Il aurait été logique que les mains suivent la ligne descendante de la montagne, qu’elles suivent ce même mouvement. Alors que non, j’ai pertinemment voulu et dessiner un flot de mains vers le haut. Comme les saumons qui remontent la rivière et qui nagent à contre-courant.

Un peu comme nous, Sourds, qui persistons à signer, malgré toutes les pressions historiques, sociales ou politiques.

TERRE: Symbolisée par cette montagne très pentue. Choisie sciemment pour rappeler que le chemin n’est pas naturel, il est bien au contraire, un vrai défi quotidien. Et réussir en tant que Sourd, c’est un vrai Himalaya!

Le pré fleuri, heureux, prospère, joyeux…une espèce de petit paradis originel .Toutes ces mains signantes et ces bouches se côtoient en harmonie.

FEU: Le rouge, pour une personnalité flamboyante, énergique et totalement tournée vers la passion, l’engagement total, vers l’extérieur…Mains ouvertes, et dirigées vers l’avant, elles sont cette liberté d’être et de vie, vers les autres. Ce rouge attire l’attention, il est vibrant.

Pour le concept de la dualité, c’est l’opposition entre le ciel (celui des sons), et la terre (celle des signes, celle du paradis rêvé et espéré pour les Sourds).

Ce qui crée le lien entre ces 2 univers qu’apparemment tout oppose, c’est le personnage central qui va effacer cette rupture, pour donner, au contraire, un sentiment de complémentarité et surtout de plénitude… Un peu comme le Yin et le Yang!

Arnaud Balard, février 2017, à Paris.

Artiste plasticien, graphiste, illustrateur et écrivain. Inspiré notamment par le concept du Deafhood de Paddy Ladd, j’ai initié le mouvement artistique du surdisme (2009) et je suis aussi membre actif du groupe d’artistes De’VIA depuis 2011, aux États-Unis. L’une de mes oeuvres les plus marquantes est le projet de drapeau international des Signeurs, intitulé « Sign Union Flag », qui a été pavoisé par la Mairie de Montpellier, le 24 septembre 2016.

Diplômé des Beaux-Arts de Rennes, en plus d’un cursus chez MJM Graphic Design (Toulouse) et à l’École Nationale Supérieure des Arts Visuels de la Cambre (Bruxelles), je me suis engagé à mettre en lumière la Langue des Signes et la culture Sourde à travers l’artivisme, courant artistique politiquement et socialement engagé.

E-mail : arnaud-balard@orange.
Facebook : Surdism
Instagram : ArnaudBalard